Contenu principal

Message d'alerte

Nouvelles et avis

En 2007, l’Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 2 avril Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme. Depuis sa création, la sensibilisation et l’acceptation de l’autisme ont augmenté, et une meilleure compréhension de la neurodiversité s’en est suivie. Ce mouvement positif est reflété dans le slogan d’Autisme Canada : «L’autisme, autrement».

Participez à la sensibilisation et l’acceptation de l’autisme partout sur la planète en vous informant sur l’autisme, en partageant des ressources et en participant aux initiatives d’Autisme Canada.

https://autismcanada.org/get-involved/national-autism-awareness/?lang=fr

Image

0
0
0
s2sdefault

Nous avons tous un rôle à jouer pour réduire le risque de propagation de la COVID-19 et tout le monde doit obligatoirement y participer.

La vie de nombreux Ontariens et de nombreuses Ontariennes est entre vos mains, tout particulièrement celle des personnes les plus vulnérables de notre collectivité, et elle dépend des gestes que vous allez poser au cours des prochains jours et des prochaines semaines.

Je vous recommande fortement, ainsi qu'aux membres de votre ménage, de rester à la maison et n'en sortir que pour des raisons essentielles, telles que :

  • Accéder à des services de santé;
  • Aller à l'épicerie;
  • Aller chercher des médicaments à la pharmacie;
  • Promener vos animaux de compagnie, au besoin;
  • Aider les membres vulnérables de la collectivité à effectuer les tâches susmentionnées.

Dans la mesure du possible, vous devriez limiter au minimum ces sorties essentielles. Toutefois, lorsque vous êtes dans des lieux publics, vous devez suivre les consignes de distanciation physique en réduisant les occasions de vous exposer à d'autres personnes, outre celles qui habitent avec vous, en restant à deux mètres les uns des autres.

https://news.ontario.ca/mohltc/fr/2020/03/declaration-du-medecin-hygieniste-en-chef.html

0
0
0
s2sdefault

Cornwall, le 26 mars 2020, 16h00 – En réponse aux préoccupations croissantes que suscitent le COVID-19 dans l’Est de l’Ontario, les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry (SD-G), les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) et la ville de Cornwall ont déclaré un état d’urgence aujourd’hui qui entre en vigueur dès 16h dans la tentative de ralentir la propagation de ce virus fortement contagieux.

Bien qu’à ce jour il n’y ait eu que quatre cas confirmés de la maladie au COVID-19 sur nos territoires conjoints, les résultats de plus de 300 tests sont encore attendus. Les autorités de santé publique craignent que la maladie se propage maintenant sur deux fronts : dans la communauté d’une personne à l’autre ainsi que par les résidents qui reviennent de voyage à l’extérieur du pays.

« Plus de 50 pour cent des cas au Canada ne sont pas liés aux personnes qui ont voyagé à l’étranger ou à des contacts avec des voyageurs », déclare Dr Paul Roumeliotis, Médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO). « Cela signifie qu’il y a maintenant propagation du COVID-19 dans la communauté partout au pays, et notre région n’y fera pas exception. »

La menace croissante du COVID-19 pointe vers l’importance de l’éloignement physique comme mesure pour combattre sa propagation. Ainsi, on demande au public de rester à la maison autant que possible et d’éviter toutes les sorties non essentielles. Lorsque des sorties absolument essentielles s’imposent, comme par exemple pour acheter des épiceries ou remplir des ordonnances, tout le monde doit conserver une distance d’au moins 2 mètres (6 pieds) les uns des autres.

Pour sa part, le président des Comtés unis de SD-G, Frank Prevost, déclare qu’il n’y a aucune raison pour les résidents de paniquer par rapport à la déclaration d’urgence, ils doivent tout de même prendre très au sérieux les avis de santé publique. « Je voudrais que les résidents comprennent que cette mesure a été prise pour nous permettre d’obtenir des ressources supplémentaires pour répondre au COVID-19. »

Pierre Leroux, président des Comtés unis de Prescott et Russell, fait écho au message de M. Prevost. « Bien que la situation concernant le COVID-19 est encore raisonnable dans notre région, la déclaration de l’état d’urgence nous permettra de réaffecter les ressources des comtés, comme par exemple, le personnel et l’équipement là où on en a le plus besoin. »

« La déclaration de l’état d’urgence n’est pas une décision que nous avons prise à la légère, et c’était la bonne décision à prendre », dit Bernadette Clement, la mairesse de la ville de Cornwall. « Cela va nous permettre de nous unir pour prendre meilleur soin des plus vulnérables parmi nous, pour passer rapidement à l’action, et pour coordonner avec efficacité les mesures de prévention. »

Une quarantaine de 14 jours obligatoire pour les voyageurs de retour

Les autorités de tous les paliers du gouvernement rappellent aux résidents qu’une quarantaine de 14 jours est maintenant obligatoire pour tous les Canadiens qui reviennent d’un voyage à l’extérieur du pays. Les voyageurs de retour doivent se rendre directement à la maison en entrant au pays et se fier à l’aide de leur famille, leurs amis, leur municipalité et leurs agences locales pour leur fournir ce dont ils ont besoin.

Pour en savoir plus sur le COVID-19, veuillez consulter BSEO.ca/coronavirus, le site Web de la province à Ontario.ca/coronavirus, où vous trouverez un outil d’autoévaluation, et le site Web du gouvernement fédéral à Canada.ca/coronavirus.

Image

0
0
0
s2sdefault

Une réunion extraordinaire d’urgence est convoquée par madame le maire le 26 mars 2020 à 13h30

0
0
0
s2sdefault

Par mesure préventive, tous les parcs et installations sont maintenant FERMÉS jusqu’à nouvel ordre.

Image

0
0
0
s2sdefault